Our Blog

0

Fluid est partenaire avec Shark Mission France, afin de soutenir la cause pour la protection des requins à travers le monde et de sensibiliser le grand public à découvrir et partager des moments autour des requins.

Sharks Mission France est une association crée en janvier 2013 , qui a pour mission d’informer, sensibiliser, rétablir la vraie réalité de ce que sont les requins, des tops prédateurs essentiels qu’il faut protéger ; et d’agir et mobiliser autour de nos actions pour renforcer leur protection et leur assurer pérennité dans nos mers et océans.

L’association Sharks Mission France est née de la volonté de plongeurs expérimentés d’accroitre la protection des requins à travers le Monde, en diffusant une meilleure information, sensibilisation de différents publics ; en mettant à disposition des professionnels de la plongée des outils d’information spécifique auprès des plongeurs, en organisant des conférences et en intervenant en écoles, en club de plongée, en comité d’entreprise ou municipalités .. .

Ils agissent également directement auprès des décideurs et des gouvernements par l’envoi de courriers dédiés et pétitions .

« Pour aimer, il faut connaitre : on ne protège que ce que l’on apprécie et aime ».

Parvenir à ce qu’un large public, que le plus grand nombre de citoyens aiment et se mobilisent pour la protection des requins du Monde constitue l’ un de nos objectifs communs.

 requin122

Voici les actions principales menés par Shark Mission

  • Améliorer la connaissance des requins, leur vérité auprès du jeune public, écoliers et lycéens, et auprès des adultes.
  • Sensibiliser les citoyens à se mobiliser pour agir en faveur d’une meilleure protection des requins. Agir auprès des décideurs en France pour que notre pays ne soit plus un des premiers classé mondialement en terme de prises de requins .
  • Organiser des conférences/débats (lieux publics et privés).
  • Mettre à disposition des outils de sensibilisation auprès des différents publics.
  • Créer des évènementiels S.M.F ayant pour objectif d’informer, sensibiliser et protéger.

Ils ont déjà de nombreuses réalisations à leur actif :  la plus grande pétition nationale pour la Cites en mars 2013, retrait d’un spot pub TV à Unilever montrant des images tronquées des requins, une brochure de recommandations en plongée en présence de requins en 3 langues, dont une brochure haut de gamme version papier, un kit de sensibilisation pour les clubs de plongée, pétition ayant rassemblé 1000 signatures internationales en 72h pour l’arrêt de proposition de BBQ de requin dans un hotel club en Tunisie , organisations de conférences avec d’illustres orateurs spécialistes, interventions en écoles, en club de plongée, en Aquariums …et de nombreux projets en cours de réalisation.

L’aileron de requin est un must de la gastronomie du sud est asiatique. Ce sont plus de 3 requins massacrés chaque seconde en moyenne pour des estimations qui vont de 38 à 100 millions de requins tués…

ailerons-requin

Selon une étude récente menée par le WWF, la consommation d’ailerons de requins a chuté de presque 50 % en 2013 à Hong Kong. L’importation suit elle aussi logiquement une tendance à la baisse.

Il y a encore quelques années, il était de mise, dans les réunions officielles et les banquets chinois, de proposer de la soupe à base d’ailerons de requins. Ce mets très prisé, vendu très cher et accessible uniquement chez les classes sociales les plus aisées, semble rencontrer aujourd’hui moins de succès. Après de multiples campagnes menées par des organismes de protection environnementale, les Chinois semblent avoir pris conscience du problème.

La pratique du shark finning, qui consiste à rejeter des requins vivants à la mer après avoir prélevé leurs ailerons, engendre de véritables ravages chez les populations de sélaciens. Afin de mettre un frein à cette hécatombe, le gouvernement chinois a banni la soupe d’ailerons de ses dîners officiels, et un certain nombre de restaurateurs ont également supprimé ce plat de leur carte, ou le proposent de manière moins systématique. Une étude récente du WWF Hong Kong montre ainsi que la consommation d’ailerons de requins dans cette partie du monde a baissé de 47 % entre 2012 et 2013. Un vrai progrès pour la Chine, qui reste le premier pays consommateur d’ailerons de requins.

Texte Eliane Rigollet. Crédit photo : Daniel Deflorin 

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *